Alice, pâtissière

Pâtissier·ère

J’aimais confectionner des gâteaux sans penser en faire mon métier. Et puis un jour, ce fut la révélation, lors d’un stage en 4e chez un pâtissier. Dès que l’on connaît bien les techniques de base, le plus gratifiant, c’est la décoration. On fait tellement de jolies choses en jouant avec les fondants ou les glaçages. Une pâtisserie, il faut que ce soit beau et bon à la fois : on est heureux de donner aux gens ce double plaisir. Ce métier m’a permis de m’épanouir, de m’affirmer en tant que professionnelle. C’est vraiment ma passion.